L'histoire du chanvre et la découverte du CBD

Le chanvre est cultivé depuis des milliers d'années et sert à la préparation d'aliments, de tissus et de médicaments. Au cours de son histoire, cette plante aux multiples propriétés, a alimenté des controverses et de la confusion et reste, encore aujourd'hui, méconnue. Le chanvre revient sur le devant de la scène grâce à la popularité croissante du CBD, un composé non psychoactif extrait du chanvre et utilisé dans une variété de produits, notamment les huiles de CBD et les boissons au CBD.

À quand remonte l'utilisation du chanvre ?

De 8 000 à 100 ans av. J.-C. : des preuves suggèrent que la culture du chanvre a débuté en Asie, où ses graines et son huile étaient utilisées dans des poteries et des aliments. Ces utilisations du chanvre se sont étendues à l'Europe, à l'Afrique et à l'Amérique du Sud, mais c'est la Chine qui l'a cultivé en premier pour ses fibres, afin de fabriquer des cordes dès l'an 2 800 av. J.-C.

1533 : Henri VII, roi d'Angleterre, a exigé de tous les paysans que, pour chaque terre de 60 acres qu'ils possédaient, ils réservent un quart d'acre au chanvre. Le chanvre était apprécié pour sa résistance à la pourriture et à l'eau salée, ce qui en faisait un produit précieux pour la fabrication de voiles et de cordes pour la marine. Il s'agissait à l'époque d'une plante très intéressante car il était plus solide et poussait plus vite que le coton. Il devint ensuite plus économique d'importer le chanvre de l'étranger, notamment des États-Unis, car les niveaux de production britanniques chutaient et le chanvre fut finalement interdit en 1928.

Années 1600-1700 : L'Amérique du Nord s'est rendue compte que le chanvre constituait un élément essentiel dans la fabrication des vêtements, des chaussures, des cordes, du papier et des aliments. Tout comme au Royaume-Uni, la loi exigea des agriculteurs américains des années 1700 qu'ils adoptent le chanvre comme culture de base et un grand nombre des Pères fondateurs se mirent à louer ses bienfaits. Le climat américain et les grands espaces se prêtaient particulièrement bien à la culture de grandes quantités de chanvre.

Années 1900 : Le Marihuana Act (loi sur la marijuana) de 1937 interdit la culture et l'utilisation du chanvre à des fins médicales, malgré ses faibles taux de THC. Les agriculteurs américains qui le cultivaient étaient confrontés à des amendes considérables. Aucune distinction n'était faite entre le chanvre et la marijuana, et en 1970 le Controlled Substances Act (loi sur les substances contrôlées) interdit sa culture sans l'autorisation de la FDA.

La découverte du système endocannabinoïde (SEC)

Le CBD présent dans le chanvre fut découvert en 1942 par un chimiste américain, Roger Adams. Auparavant, on connaissait peu la différence entre le CBD et le THC, et la manière dont ils agissaient sur l'organisme. Lorsque l'on établit que le THC était le composé psychoactif et que son pendant non psychoactif était le CBD, le secteur du chanvre connut une véritable révolution.

Les récepteurs CB1 furent découverts en 1990, puis quelques années plus tard, en 1993, ce fut le tour des récepteurs CB2. Ces découvertes sont relativement récentes au vu de la longue histoire du chanvre. La culture du chanvre, illégale au Royaume-Uni et aux États-Unis pendant la plus grande partie du XXe siècle, fut de nouveau autorisée au Royaume-Uni en 1993.

Le CBD est autorisé au Royaume-Uni depuis 2016 à condition que les produits qui en contiennent présentent un taux de THC inférieur à 0,2 %. Les États-Unis ont à nouveau légalisé la culture du chanvre industriel en 2018, autorisant les produits au CBD à condition que leur teneur en THC soit inférieure à 0,3 %.

La découverte du SEC a permis d'utiliser le chanvre de manière plus précise et à des fins spécifiques. La compréhension du SEC et de la manière dont le CBD interagit avec lui a permis au CBD dérivé du chanvre de se faire connaître du grand public. Il est désormais disponible partout, des supermarchés aux spas, en passant par les cafés, les bars, les restaurants et les salles de sport. Bien que les souches de THC restent illégales dans la plupart des pays du monde, de nombreux gouvernements ont décidé de légaliser le CBD.

L'avenir du chanvre

Des voiles aux cordes, en passant par les huiles et les boissons, le chanvre a fait beaucoup de chemin depuis que les hommes ont commencé à le cultiver. Cette plante remarquable peut nous nourrir, nous habiller, nous héberger et nous soigner, et nombre de ses bienfaits restent à découvrir. Elle fait l'objet croissant de lois et, avec la demande exponentielle globale, des tissus plus durables aux biocarburants, sans oublier le CBD, le chanvre n'est assurément pas prêt de disparaître.

Chez TRIP, nous extrayons le CBD du chanvre et tous nos produits sont testés par un laboratoire indépendant pour garantir une qualité et une pureté optimales. Ces laboratoires confirment la quantité de CBD présente dans nos huiles de CBD et nos boissons au CBD britanniques. Pour en savoir plus sur le CBD, abonnez-vous à nos e-mails, découvrez le kit Découverte du CBD - Mon premier TRIP ou envoyez-nous un SMS au +44 786 212 6624.

 

 

Shop Now Next Post